() ()

Portada del sitio > Dans la presse > Société hispano-américaine > Hispaniland, un rôle galvanisateur dans la dynamique contestataire de (...)

Noción de Mitos y héroes

Hispaniland, un rôle galvanisateur dans la dynamique contestataire de l’ordre mondial

Par René Naba, septembre 1, 2015

Martes 29 de noviembre de 2016

Principal pourvoyeur des figures mythiques de la mystique révolutionnaire du monde contemporain

De Sitting Bull, à Pancho Villa, à Emiliano Zapata, à Simon Bolivar, au commandante Ernesto Che Guevara de La Serna, au sous commandante Marcos (Mexique), au président Arbenz Guzmann (Guatemala), premier président de l’après 2me Guerre mondiale à être destitué par l’armée américaine en 1954, à son lointain successeur Salvador Allende (Chili), qui connaîtra une fin tragique vingt ans plus tard, en 1973, à Fidel Castro (Cuba), Lula (Brésil), Hugo Chavez (Venezuela) et Evo Morales (Bolivie), le continent latino-américain est l’un des principaux pourvoyeurs des figures mythiques de la mystique révolutionnaire du monde contemporain.

La mythologie révolutionnaire ne constitue pas son legs exclusif à l’humanité. Ses combats contre les « conquistadors » espagnols d’abord, contre les « gringo s» nord américains ensuite, son rôle traditionnel de principal foyer de contestation dans la sphère de la civilisation occidentale, confèrent à l’hémisphère sud du continent américain une place de choix dans l’imaginaire collectif des peuples et un rôle galvanisateur dans la dynamique contestataire de l’ordre mondial.

Suite...