() ()

Portada del sitio > Péda > Enseignement Primaire > Ecole Primaire. Lire, écrire et compter en français

Ecole Primaire. Lire, écrire et compter en français

Última actualización : 13 de agosto de 2007.

LIRE : Méthode globale ou syllabique ?

Fondé de choisir entre l’une ou l’autre de ces méthodes, lorsque j’étais instituteur, mon choix s’est porté sur la méthode de lecture « Ratus et ses amis », de J et J. Guion chez Hatier.

Pourquoi ? Les auteurs avaient eu l’habileté de laisser l’enseignant libre de choisir la démarche qui correspondait à sa sensibilité. L’époque était au dogmatisme et, faute de pouvoir appeler les choses par leur nom, on y suggérait la possibilité d’une « approche dite "phonétique" ou synthétique" qui part de l’étude du phonème ou du graphème », façon euphémique de parler de la méthode syllabique.

Préférant avoir tort avec mes élèves en leur apprenant à lire couramment plutôt que raison avec la faculté, j’avais forgé quelques fiches d’accompagnement de cette méthode que je livre ici parce qu’il me semble qu’elles peuvent encore servir ...

Il est bien évident qu’une méthode ne vaut pas uniquement en soi mais surtout pour l’usage qu’en fait le maître. Pour autant, cela ne saurait absoudre la méthode globale dont il est encore possible de mesurer dans les classes du secondaire les ravages qu’elle a accomplis auprès de nos élèves.

Ces fiches ne sont qu’un appoint et ne sauraient bien évidemment dispenser de toute incitation à la lecture vraie, lecture modèle de l’adulte, prise dans le livre de classe ou de bibliothèque, en rapport de sens avec ce qui est vu en classe. Les comptines et autres poésies fournissent, quand elles reprennent les sons appris en classe, d’excellents adjuvants à cet apprentissage.

Il s’agit là de gammes comparables à celles qu’ont faites les musiciens avant de devenir virtuoses. N’est-ce pas Claude Lévi-Strauss lui-même qui disait qu’il était devenu structuraliste lorsque, enfant, il s’était aperçu qu’il y avait un élément commun à « boulangerie » et « boucherie ».

Pourquoi ne pas donner au plus grand nombre ce dont les meilleurs ont su se saisir par eux-mêmes ?

Dans l’apprentissage de la lecture, l’acquisition de la fusion des syllabes est souvent problématique et sont souvent traités pour dyslexie des enfants chez qui cette fusion s’est mal faite.

Un truc pour en faciliter l’acquisition : fabriquer des cartons sur lesquels figureront les lettres de l’alphabet, une lettre dans toutes les graphies (puis tous les sons composés : on, ou, oi, ph…).

Ex : pour induire que P+ A = PA
a) superposer les 2 cartons
b) à la vue du 1°, l’élève dit « Peu-peu »
c) faire alors glisser lentement le 2° carton, celui du dessous
d) l’élève enchaîne en disant « AAA »
e) recommencer plus vite.

La fusion syllabique se met ainsi progressivement en place.

Procéder de même pour les sons inversés :
a) « AAA »
b) « Peu-peu »
c) « AAPPP »

Faire ces exercices en minuscules et majuscules d’imprimerie. L’acquisition de la fusion syllabique devient un jeu.

Imaginons qu’un informaticien remplace les cartons par un petit programme …

ECRIRE

Quelques conseils pour aider son enfant à avoir une belle écriture.

COMPTER JUSQU’A CENT

En un an ou quelques minutes ?
Un des objectifs de l’année de Cours Préparatoire est de réciter la suite des nombres jusqu’à 100.
La « Ronde des Nombres » en facilite grandement l’apprentissage. C’est un outil que j’ai aussi forgé et qui a fait ses preuves. Il ne nécessite pas de piles et ne prend pas de place. Un coup d’œil à sa maquette pour en avoir un aperçu. Des ciseaux, de la colle, un cutter ; on évide les parties grisées ; on superpose les disques, on tourne le volant et on apprend à compter.

Bonne lecture !