() ()

Portada del sitio > Dans la presse > Société hispano-américaine > El Salvador : des semences locales, pas du glyphosate...

El Salvador : des semences locales, pas du glyphosate...

Frédéric PRAT, juin 2015

Sábado 20 de junio de 2015

Le 4 septembre 2013, l’assemblée législative salvadorienne a interdit l’utilisation de 53 pesticides et engrais contenant des métaux lourds, dont le DDT, l’endosulfan, le paraquat... et le glyphosate (matière active du désherbant de Monsanto le plus vendu au monde, le Roundup). Pour ce dernier, un délai de deux ans maximum est admis, soit une interdiction totale effective à partir du 4 septembre 2015 [1]. La raison principale de ces interdictions est sanitaire : l’insuffisance rénale chronique, causée entre autre par les pesticides, est devenue la deuxième cause de mortalité chez les hommes salvadoriens [2]... En parallèle, depuis février 2011 [3], le Salvador a lancé le « plan agriculture familiale ».